Lien vers pdf. Comment cesser de fumer.
Retour Accueil
L’habitude du tabac est comparable à l’accoutumance des drogues dures, son mécanisme est le suivant : La nicotine de la cigarette prend la place d’une substance sécrétée par certaines terminaisons nerveuses du cerveau, l’acétylcholine, qui elle même engendre la sécrétion d’une autre substance appelée «dopamine».

La dopamine est un neuro-transmetteur qui procure une sensation de plaisir, de récompense psychophysique ressentie par l’organisme dans des circonstances naturelles telles que manger, boire, se reproduire, et après avoir surmonté des situations stressantes.

Le problème est que la nicotine prend non seulement la place de l’acétylcholine, mais en quantité telle, qu’elle provoque de fréquentes décharges toujours plus grandes de dopamine, ce qui habitue l’organisme à vouloir se faire constamment plaisir et engendre un phénomène «ascenseur» entre l’euphorisme et la dépression (la plupart du temps imperceptible mais réelle) qui induit une augmentation du nombre de cigarettes fumées journellement et cette affreuse sensation de manque entre deux cigarettes…

le manque de plaisir! Le transfert de recherche de plaisir dans le gavage alimentaire chez certaines personnes qui cessent de fumer en est un bon exemple.

Il n’existe aucun remède miracle pour cesser de fumer. Les timbres dermiques de nicotine suppriment la fumée et ses goudrons, certes! Mais ils continuent d’entretenir l’effet dopamine, ce qui ne règle pas le problème et rend par surcroît, dépendant du timbre dermique.

Comment cesser de fumer :

L’acupuncture ne fait pas cesser de fumer. Elle soulage avantageusement de certains effets secondaires dus au sevrage, tels la constipation, les maux de tête ou de gorge, la nervosité ou l’insomnie.

En revanche La Clinique Chinoise d’acupuncture possède une approche préparatoire psychologique qui se révèle d’une efficacité incomparable pour cesser de fumer définitivement et rencontre près de 100% de succès.

Lors de la première entrevue, un bilan de santé est établi suivi d'un premier traitement d'acupuncture. Une préparation psychologique est également remise au fumeur sous forme d’un document dont ce dernier suivra les recommandations pendant une semaine. Puis, le fumeur écrasera sa dernière cigarette la veille du jour où il se présentera à la clinique. Il y recevra alors les deux derniers traitements d'acupuncture échelonnés sur une semaine. Enfin, il sera remis à l'ex-fumeur lors de son dernier traitement un enregistrement conçu à son intention, c'est-à-dire entièrement personnalisé, qu'il devra écouter chaque soir pendant 21 jours. L’habitude du tabac sera alors vaincue pour de bon.

Pour plus de renseignements, contactez-nous via la section Coordonnées